jeudelangage.eu
langage modélisation interaction (clinique) dont la visée est la pertinence avec l'interlocuteur notamment, la caractérisation de l'objet de la transaction pour lui, en particulier les conditions de (non) possibilité de cet objet.
Exploitations: exemples ?

(150812) Exploitation du concept des mondes possibles

 

(300512)- Comme récompense la reine n’a-t-elle pas promis à Alice de la confiture pour chaque lendemain ?[1] Serait-elle donc seule à exploiter le concept des mondes possibles ? N’en est-il pas ainsi lorsque je dis « quand je serai grand », lorsque tu dis « un coup de pouce au smic sans pénaliser les coûts de la production », lorsque nous effectuons ceci : « pointer avec la souris sur ‘démarrer’ pour éteindre l’ordinateur »… lorsque vous fredonnez : « Quand nous chanterons le temps des cerises, le gai rossignol, le merle moqueur seront tous en fête , les belles auront la folie … », lorsqu’ils ont cherché midi à quatorze heures  ?

Dans un entretien (clinique) dont l’objet est les conditions de (non)possibilité du problème posé par/au locuteur, exploiter la sémantique des mondes possibles ne permet-elle pas de faire l’économie des interrogations autour de la croyance, de la vérité et aussi de la… culture de l’interlocuteur ?

Ne permet-elle pas ainsi de faire l’économie  et quelle économie ! de l’ethnopsychiatrie ?

Une telle exploitation ne permet-elle pas d’éprouver un dire et un dit avec ses conditions de possibilités sans faire appel à d’autres théories, autrement dit à d’autres mondes possibles, autres que celles de l’énonciateur, c’est-à-dire dans son jeu de langage ?

A quelle(s) condition(s) Alice aura-t-elle pour récompense de la confiture pour chaque lendemain ? A quelles conditions  s’appliquerait cette expression« un coup de pouce au smic sans pénaliser les coûts de la production » etc…?


[1] Lewis Caroll

Laisser une réaction

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.